Nous sommes le Dim 25 Aoû 2019 16:26


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 13   [ 181 messages ]
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: suicide
MessagePosté: Jeu 19 Oct 2006 20:26 
bonjour a vous tous
voila moi il y a maintenant 3 semaine j ai un ami tres proche qui c'est suicidé il c'est pendu c'est tres difficllle pour moi d accepter pour mon mari egalement mais on ce fait une raison .
je ne sais pas si il n est pas trop tot pour entrer en contact avec lui , je lui parle beaucoup et j allume une bougie tous les jours
merci a vous tous


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 11:21 
Groupe de l'Oise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 19 Avr 2006 20:45
Messages: 1110
Localisation: oise
Bonjour a toi Colombe, je pense que pour ton ami qui s'est donné la mort il sera difficile de lui parler pour le moment car il a fait un geste qui malheureusement vont lui interdire pendant quelque temps de dialoguer avec qui que ce soit. Il a stoppé son évolution avec ce geste et là il doit être en souffrance et regrets de son geste.

Il faudrait l'aider par la prière car il en a énormément besoin car il doit regretté son geste maintenant, car il revit de l'autre côté ce pourquoi ce geste a été commis et il devra revenir sur terre dans une prochaine vie pour revivre une autre épreuve et là il faudra qu'il aille au bout de sa vie pour son évolution, car il l'a arrêtée en faisant ce geste.

Priez beaucoup pour lui pour l'aider et lui permettre de comprendre son geste et demander le pardon qui lui permettra d'aller dans la lumière.

Angelina

_________________
la mort n'existe pas elle est la vie


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 13:00 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 15 Déc 2005 21:50
Messages: 1544
Localisation: Paris / Reims
Salut à vous,
Désolé pour ton ami...

Je ne serais pas aussi catégorique qu'Angélina, la dessus.
Effectivement, se suicider est 'mal' vu, et mal perçu par ceux de l'au-delà.

Mais nous n'en sommes pas moins pris en charge avec toute la compassion nécessaire.
Personne ne peut juger des interdits qui vont lui être posé, ni de savoir si cet acte aura des repercussions sur son évolution. (car comment juger un tel acte ? il faudrait avoir vécu sa situation pour savoir comment nous même nous aurions réagi, il avait peut etre des raisons qui n'appartenaient qu'à lui...)
D'ailleur, le but de chacun sur terre, n'est pas d'évoluer, mais de vivre et de donner sans y penser.
C'est pourquoi parler d'évolution me gène, on en revient à une sorte d'altruisme égoïste, (puisque l'on est tout gentil et généreux pour sa pomme, et son évolution !)


Mon avis, c'est que souvent, les personnes qui se suicident èrent un moment dans l'au-delà, (sur l'astral ?), en essayant de retrouver leur repère, comprendre ce qu'ils ont perdu, ce qu'ils ont retrouvé.
Les Guides ne les prennent pas forcément en charge tout de suite, ton amis devra faire un travail sur lui même avant d'accepter (ou pas) cette aide, et de rentrer dans le système mis en place par les esprits supérieurs.

Durant ce laps de temps, tu vas pouvoir essayer de lui parler, mais laisse lui le temps de se retrouver ...
L'appeler pour lui dire : "Mais pourquoi tu as fait ça ?" - serait le genre d'erreur à ne pas commetre. (et malheureusement, cela arrive fréquement). L'esprit s'est détaché du corps, il doit apprendre à se détacher également de sa vie passée, pour se consacrer à sa vie d'esprit, sans pourtant oublier ses proches et amis, qu'il retrouvera plus tard.

Voilà,
A bientot

_________________
Keep it pure boys....


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 13:14 
Merci kokille pour ses précisions, que je préfères egalement :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 13:45 
Bonjour à tous,
Désolé Colombe pour ton ami.

J'avais lu des bouquins sur les suicides mais pas un ne dit la même chose, pour certains, les suicidés sont "exclus", mis de côté. Pour d'autres, ils rejoignent les Etres qu'ils aiment. Donc personne n'a la vérité.
De ce fait, ne sachant pas vraiment sur quel pied danser, j'ai demander lors d'une communication par écriture. Il m'a été répondu d'une façon très évasive du genre "tu verras"... Je pense que quand on pose ce genre de question à un Esprit, il ne peut pas répondre la vérité car personne, ni du monde visible, ni du monde invisible, pronera ce genre de fin sur terre. Ca reste, je pense, un petit mystère.
Ce que je pense personnellement, c'est que le suicide est une mort comme une autre qui survient à la suite d'une maladie (dépression), au même titre que l'on peut se donner la mort suite à un cancer incurable qui fait souffrir. La souffrance, qu'elle soit physique ou mentale, reste une souffrance. Mais on peut aussi se poser la question :"la mort par suicide n'est elle pas la mort que je dois finalement avoir ?". Qui peut répondre à ça à part Dieu ?
Dire que c'est aller à l'encontre de la Volonté de Dieu est peut être une erreur, et si c'était justement cette fin qui est écrite ?
Enfin voilà, que de doutes...
Cordialement
Pascal


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 17:59 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 30 Sep 2005 21:12
Messages: 1901
Bonjour Colombe,
Je rajouterais que chaque cas est unique, donc tout dépend pourquoi il a fait ce geste, ect ....
Et tout ce que je peux dire c'est que de l'autre côté, la compassion est moni-présente alors ne décourage pas.
Cordialement

_________________
Robert HENRI
A votre service.
L'humilité doit être mon guide


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 19:07 
Habitué du Forum
Habitué du Forum

Inscription: Ven 9 Juin 2006 23:44
Messages: 44
Localisation: lunel
Georges Morranier, un jeune homme qui s'est suicidé, à écrit avec sa maman, avec qui il communiquait par EA, des choses intérressantes sur
ce qu'il advient des suicidés de l'autre côté...
D'après lui, c'est effectivement la compassion qui régne...

Et perso, je souhaite que ce soit cela.

Mais j'aime bien ton analyse, Pascal. En moi, elle résonne "juste" :)

A + Ukraine

_________________
Par eux, pour eux, pour vous mais aussi pour nous


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: MERCI MERCI ET ENCORE MERCI
MessagePosté: Ven 20 Oct 2006 20:08 
BONSOIR
JE VOUS REMERCIE DU FOND DU COEUR DE TOUTES VOS REPONSE QUI M ONT UN PEU AIDER ET GRACE A VOUS J Y VOIS PLUS CLAIR
MON AMI C EST SUICIDE CAR SA FEMME L AVAIT QUITTER IL Y A 4 ANS DE CELA CETTE FEMME EST SON PREMIER ET SON SEULE AMOUR IL NA PAS SUPPORTER POURTANT NOUS L AVONS AIDER COMME ON A PU ON LUI A SURTOUT DIT NE FAIT PAS DE BETISES PUIS IL N EN PARLAIS PLUS COMME SI IL ETAIT PASSER A AUTRE CHOSE ALORS QUE LA BLESSURE ET LA SOUFFRANCE ETAIT TOUJOURS LA
JE M EN VEUX ENORMEMENT DE N AVOIR RIEN VU DE CE QUI CE PASSAIT IL LAISSE DERRIERE LUI SES 2 ENFANTS SA FAMILLE ET SES AMIS
A BIENTOT COLOMBE


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Oct 2006 11:45 
Que nos pensées d'amour l'accompagnent. En tout cas merci pour lui, tes pensée doivent réchauffer son coeur. Les suicidés ne sont pas des parias de l'au delà, ils ont besoin de tout notre amour, même si leur trouble est grand ils sont entourés d'amour et de compassion dans l'au delà aussi.
:?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Oct 2006 13:44 
Bonjour,

Eh bien, heureusement que personne n'est sûr concernant le sort des suicidés car pour ma part je n'hésiterais pas une seconde si je savais qu'il n'y a aucun risque de le faire pour rejoindre ma "raison d'être", c'est-à-dire mon mari, mon amour éternel.

Capri.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Oct 2006 07:07 
Bonjour Capri,
Je pense que personne sur cette terre ne sait réellement... Le but de chacun, du monde visible et du monde invisible, est de dissuader le "malade" d'en finir avec sa vie. Peu importe les moyens utilisés, le but est de garder en vie les Etres humains. Donc, je ne vois pas les Esprits dire que tu vas rejoindre l'Etre que tu aimes, sinon, ce serait trop facile, tout le monde irait de l'autre côté... Alors que penser ?
Courage à toi
Pascal


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Oct 2006 10:11 
salut capri et pascal,

Je pense que nous avons tous une sorte de "mission" à remplir sur cette terre. Je pense que nous ne devons pas partir avant de terminer ce que l'on doit faire. Cela peut être insignifiant pour nous ou au contraire grandiose, mais peu importe. Eux, qui sont de l'autre coté, savent que nous devons la remplir et ne pas renoncer.
Les épreuves seront dures à porter ou fait avec facilité, c'est selon que nous aurons acquis de la force et du caractère. Mais je pense, et c'est mon avis: c'est que nous avons tous les capacités à surmonter les épreuves. Mais pour cela, il faut rechercher au plus profond de notre être, au plus profond de nous même, cette ressource, cette énergie.

Je sais que votre douleur est grande, et que personne ne pourra comprendre ce que vous ressentez, sans l'avoir vécue soit même. Je sais que vous ne pourrez jamais oublié l'être aimé qui n'est plus à vos coté dans la matière. je sais que ça sera dur pour vous. Il faudra vous battre, et vous surpasser. Il vous faudra de la volonté.

Mais je sais que vous en êtes capable, que vous n'attendez qu'un signe, qu'un seul: de savoir au plus profond de votre être, que l'amour de votre vie est toujours auprès de vous, que l'être le plus important sera continuellement dans votre marche de la vie et à vos cotés.
Ne doutez pas…..Vous avez commencer les démarches, vous avez commencer les communications…..cela prendra sûrement du temps, et il vous faudra beaucoup de patience…..mais vous traverserez ce tunnel avec espoir et vous parviendrez vers la lumière: qui sera le contact avec l’être aimé.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Oct 2006 13:43 
Ma chère Astrid,
On a surement une mission à accomplir sur terre. Il est vrai que personne ne peut se mettre à notre place sans être passé par ce type de drame. Tout comme je ne peux pas me mettre à la place de mes beaux parents, n'ayant pas perdu d'enfant. Tout ce que je sais, c'est que c'est très difficilement surmontable et que quand on perd l'Etre le plus cher à nos yeux, aucune parole n'est assez réconfortante. Il est vrai que Capri est dans la même situation que moi, il est vrai également que nous mettons tout en oeuvre pour pouvoir communiquer avec l'Etre cher et que ça ne marche pas vraiment. Tu nous dis qu'il faut patienter mais si de l'autre côté, tout est Amour et Lumière, pourquoi ne pas favoriser et encourager ces communications ? Tu sais, tout ce que je demande, c'est de pouvoir communiquer avec ma femme, ne serait ce que 5 minutes. Je ne demande pas 10 heures par jour mais juste un peu pour aider à tenir le coup. Il est vrai également qu'on a des idées noires, plus que noires et il n'en faut pas beaucoup pour basculer de l'autre côté. Mais alors, quand on en est là, juste par Amour et par manque de l'Etre aimé, pourquoi les Esprits n'aident pas plus à communiquer ? Pourquoi attendre les limites qui peuvent être sans retour ? Moralement, je suis plus que limite, je ne doute pas un seul instant que ma femme soit à mes côtés, je ne doute pas un seul instant que ma famille soit aussi à mes côtés mais depuis plus d'un mois maintenant, je n'ai pas eu ma petite femme et j'en souffre. Ils savent de l'autre côté que j'en souffre terriblement, alors, faut il que je sois au delà des limites du supportable pour qu'on puisse enfin me permettre une communication ? Vraiment, je ne comprends pas. J'essaie, et c'est aussi le cas de Capri, de tout tenter, de tout donner pour que ces communications puissent avoir lieu, mais malheureusement, en vain. Il y a quelques mois, j'avais dit à ma médium que si ma femme ne venait pas à moi, j'irai à elle. C'est toujours valable aujourd'hui. Ca ne me dérange pas outre mesure de prendre des risques inconsidérés avec ma voiture et le jour où ça ne passera plus... A tel point que j'ai commandé une voiture de sport pour aller plus vite encore, pour prendre beaucoup plus de risques mais c'est peut être cette fin qui est écrite, qui peut le savoir à part Dieu ? C'est vrai également que je n'ai jamais cru en rien et que depuis le 5 juin, je crois, je suis sur, j'ai la Foi, je lis etc... Mais je n'arrive plus à être patient même si dans ce domaine, j'ai fais beaucoup d'efforts et de progrès car la patience n'a jamais fait partie de mes qualités, comme quoi, on change.
Ce drame est l'épreuve la plus dure que je puisse avoir et très honnêtement, je ne pense pas pouvoir la surmonter. J'ai beau essayer de me mettre des coups de pied au cul, de chercher au plus profond de moi, de cherhcher des ressources et la seule ressource dans laquelle je puisse puiser serait d'avoir 5 minutes de bonheur avec ma femme, comme quoi, ce n'est pas grand chose mais à priori, c'est encore de trop et je pense que Capri est dans le même cas. Le fruit de nos efforts n'est pour l'instant pas trop récompensé, on pourrait avoir un petit encouragement de la part de l'Au delà en ayant juste 5 minutes de bonheur mais comme il y a toujours une raison à tout, et je ne vois pas laquelle, on va devoir patienter jusqu'au jour où le ras le bol l'emportera sur la raison, et ça commence à être mon cas. A ce sujet, personne n'est venu me donner la raison et pourtant je me remets en question comme je l'ai toujours fait car avant de revoir le système, il faut se revoir soi même. Voilà Astrid, merci beaucoup de ton soutien.
Amicalement
Pascal


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Oct 2006 19:44 
Bonjour,

Oui Pascal, moi aussi, j'aimerais au moins avoir 5 minutes par jour une communication avec mon mari, ça m'aiderait à tenir, mais pas arrêter ma souffrance...j'ai lu le livre de François Brune "dites-leur que la mort n'existe pas", et tous les jours la maman et la grand-mère ont une communication par écrit avec le petit fils "gérald", malgré cela, elles continuent à souffrir pourtant, Gérald n'arrête pas de leur dire qu'il faut être joyeux, content qu'il soit passé de l'autre côté, d'ailleurs il dit qu'il préfère qu'on fête sa date de décès qui pour lui est la vraie naissance et ne tient pas compte de sa date de naissance sur terre...Alors, ce qui me fait déjà horreur à l'avance, c'est que je sais que je ne m'en sortirai jamais, les gens me croient fortes..c'est étrange...car en fait je dépéris intérieurement, ce n'est que la carapace qui a l'air résistante...

On dit qu'avec le temps, ça passera...quelle erreur, étant dans le cas maintenant, je dirais pour ma part que c'est le contraire , plus le temps passe moins je me sens bien...car je réalise de plus en plus...et chaque jour arrivant, je me dis "ah, il aurait fait ça..." ou alors "tiens, nous aurions été à la mer", donc chaque jour je souffre de ce qu'il ne fait plus...

Bêtement, quand je fais les courses, c'est une réelle torture pour moi, je vois à chaque fois les articles qu'il aimait...je les regarde en retenant mes larmes et je me dis, "maintenant, je ne peux plus les acheter", quand je passe dans le rayon habit masculin, le coeur serré je me dis "ah, dommage, qu'il ne soit plus là, il aurait tant aimé cette chemise", il fumait les cigarillos, le simple fait de voir sa marque préférée me fend le coeur.

Et je vous assure que voir le matin son conjoint absent du lit au réveil, c'est l'enfer, et le soir, aller dans la chambre et voir ce lit vide...
Même la nuit ses bras me manquent, le simple fait qu'il était entrain de dormir à côté de moi, c'était un bonheur pour moi. Non, le temps n'arrange rien ! Pas pour moi, et j'en suis sûre et je sais que Pascal ressent la même chose que moi. Finalement, c'est vrai que l'amour fait souffrir, on se tenait toujours la main partout où on allait, on se téléphonait à midi...et j'allais le rejoindre avec un picnic , le thermo à café, le pain que je faisais moi-même...nous dînions heureux ensemble, et ceux qui nous connaissaient étaient habitués à voir les inséparables, on ne s'ennuyait jamais ensemble...
Je pense que nous sommes un peu comme des comédiens...le spectacle continue, mais ne croyez surtout pas que parcequ'on rit un peu, qu'on va mieux , non, le rire est un peu comme un alcool très fort..à cet instant il fait supporter un peu mieux, mais on se retrouve toujours seul, le soir, la nuit, le matin...et on pense, et on souffre, on est malade en fait...un peu comme un malade qui demande l'euthanasie et qu'on lui refuse...eh bien, je me sens dans cet état là moi...dieu me refuse l'euthanasie...

Astrid, tu es super, je sais que tu nous comprends, pas comme si tu le vivais..mais tu ressens que tu le vivrais comme nous, car tu tiens terriblement à ton mari.

Je vous embrasse très fort tous les deux, excusez-moi d'avoir été longue, mais j'avais besoin de me laisser aller..un peu, me livrer...

Bon courage Pascal,

Capri. (j'ai souvent une pensée pour toi Pascal)


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Oct 2006 20:18 
bisou capri,

oui, tu as raison: quand je pense à vous , je pense à moi...c'est peut-être égoiste, c'est peut-être penser à soi-même....Et franchement, je ne sais pas ce que je ferais, tout en sachant, si cela devait m'arriver....Je pense que nous pensons tous à ce moment un jour où l'autre, que cette moitiè devra partir: nous ou lui....

Maintenant, je sais, et maintenant je sais qu'il y a autre chose....je sais que la lumière est avec moi et qu'il est avec tout le monde.


Haut
  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 13   [ 181 messages ]
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
twilightBB Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com