Nous sommes le Ven 16 Nov 2018 12:35


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 2   [ 22 messages ]
Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Dim 17 Mar 2013 04:01 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D

De nous même que reste t- il?

Une fois que la mort de notre corps terrestre est survenue, nous sommes amenés à nous trouver en compagnie d'esprits qui bien souvent nous entourent d'un amour pur qui nous plonge dans une divine clarté.
Des êtres chers du passé que le temps n'a pas effacés de notre mémoire ressurgissent d'un seul coup et nous enveloppent dans la mélodie d'un bonheur idéal. Ce sont des amis à qui nous pensions avoir rendu service en faisant un petit geste de bienveillance qui apparaissent sous un nouveau jour en nous ouvrant leurs bras. Des sourires spontanés comme des fleurs de tendresse rayonnent sur leur visages nimbés des splendeurs.
Et pourtant, pauvres de nous... Nous nous retrouvons dans un festival de joie parfaite comme de la boue mouvante souillant le char solaire. Plus la bonté
brille autour de nous, plus nous sommes opprimés par le poids de la frustration. Nous n'arrachons que les larmes d'un profond repentir pour pleurer.
Nous déplorons alors les luttes refusées et les occasions perdues! Nous regrettons la dernière révolte devant les appels du bien qui auraient été pour nous une source de mérites et la fuite délibérée des témoignages d'humilité qui auraient été propices à notre rénovation.
Nous nous sentons soutenus par d'indicibles exaltations de clarté et de tendresse, pourtant, en nous même, nous portons encore le poids des remords et des besoins.
C'est ainsi que de nous-mêmes, nous nous excluons de l'assemblée glorieuse en suppliant de pouvoir retourner aux arènes du monde jusqu'à ce que la réincarnation nous purifie à travers l'acquisition d'expériences et de valeurs.
Profitons donc de notre temps passé sur terre pour préparer notre arrivée
glorieuse parmi les compagnons aimés afin de partager avec eux les cantiques de la victoire dans la grande libération.

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Lun 18 Mar 2013 01:34 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D
Bonsoir,

Nous recherchons le bien qui nous manque et nous commençons à nous surveiller en corrigeant en nous tout ce qui nous déplait chez les autres.

Sur la route de la perfection, beaucoup critiquent les autorités disant que ce sont les bourreaux du peuple, alors qu'ils tyrannisent dans leur foyer les mains anonymes et généreuses qui pétrissent leur pain.

Nous en voyons qui maudissent la guerre entre les peuples, et vivent dans le refuge familiale avec la brutalité d'un fauve en LIBERTE.

Ily a ceux qui menacent de peine de mort les frères tombes dans la folie de la délinquance, et qui manipulent dans leur foyer le poignard invisible de
l'ingratitude.

Combien mènent de belles campagnes à l'enfance abandonné, mais traitent de vagabond et de voleur le petit gitan qui fait la manche au feu rouge.

D.autres ont une encyclopédie dans la tete, mais ils ne partagent jamais leur connaissance de l'Alphabet avec le compagnon plonge dans l'ignorance.

Certains chantent des hosannas à la vertu et s'emprisonnent dans le confort individuel, en affirmant que la charité incite à la paresse.

Il y a aussi ceux qui enseignent ouvertement s la bonté et la sympathie au niveau personnel tout en jetant des dards magnétiques de susceptibilités et d'aversion.

Cela nous concerne tous et hiers encore nous avions tous ces mêmes caractéristiques. Nous savons cependant que la doctrine spirite nous invite a suivre la loi de l'évolution afin d'acquerir ce qui nous manque au travers nos activités, et surtout celles qui concernent le bien aux autres que nous devons faire dans notre propre intérêt.

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 17:22 
Bonjour Xavier,

j''espère que tu vas bien.
Le premier de tes messages m'a beaucoup touché, j'imagine la peine que l'on doit avoir en voyant tous ce bonheur autour de soi, pauvre de ce que nous avons été en naissant ignorant dans ce monde.

J'ose espérer que le respect de nos valeurs intérieures est la clé d'un monde meilleur, faut il savoir les reconnaître en ce bas monde. Telle est notre mission!

Bonne journée a tous


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 21:14 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonsoir Liloue,

Je vais bien, merci pour ta gentillesse. J'espère que tu vas bien aussi, oui ces valeurs que nous nous créons sont le fil bleu de notre conduite vers cet Hidalgo de bonheur. Les appliquer dans les moindres petits gestes de la vie quotidienne, est notre mission en effet et ce 'est pas facile tous les jours...

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Dim 24 Mar 2013 17:49 
Bonjour,

je vais bien, merci.
J'ai une question à te poser. . .
Penses tu que nos "valeurs intérieures", celles que nous avons tant de mal à faire émerger. . . naissent dans ce monde, ou que celles ci sont celles "déja" ancrées en nous à notre naissance?
Je veux dire par là, est ce que ces valeurs sont celles de l'esprit que nous sommes, avant de naître ignorant pour cette vie sur terre, et qu'il nous appartient de les retrouver pour connaître le bonheur et le donner, comme un enfant abandonné, ayant besoin des bras de sa mère sans savoir vraiment que cela existe . .et s'y sentant bien que lorsqu'il il l'à trouvé. . .sachant par instinc que c'est Elle.
Notre instinc serait notre 6 ème sens, celui qui nous guide vers nos valeurs, aux travers de nos difficultés, pour finalement nous y sentir bien malgré ce qui nous entour, car toute est illusion ici bas.
"remettre sa tête sur ses épaules grâce a l'instinc" ou faire de sa vie un regret.

je me demande si ces valeurs étaient déja ancrées en nous ou si elles naissent vraiment de cette vie?

bonne journée


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Dim 24 Mar 2013 17:58 
Je me demande tout sa, car quand j'étais petite, je ressentais quelque chose en moi, qui m'apaisait beaucoup, une confiance, une assurance, malgré mon enfance difficile.

J'ai perdu cette sensation quand j'avais 16 ou 17 ans, c'est l'age auquel j'ai refuser de croire en Dieu, sans appel à ce moment là de ma vie! et j'ai parcouru beaucoup d'embûche depuis ce jour. . .
et je n'est retrouvé cette "douce sensation d'enfance" qu'il a peu de temp, depuis que je me donne les moyens de ne pas avoir de regrets dans mes actions.

Je me demande de quand viennent nos valeurs, celles que l'on fait émerger ici bas. . .


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Dim 24 Mar 2013 20:07 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonjour Liloue,

Oui nous connaissons ces valeurs mais nous ne savons pas qu'elles sont leur rééle importance, leur rééle implication pour nous, pour les autres, pour notre existence dans cette vie et pour notre vie futur. Nous les connaissons non pas par instinct, mais par expérience. Savoir que l'amour est une bonne chose est un fait, vivre l'amour et le ressentir en est une autre. Tant et si bien que nous avons besoin de nos vies sur cette terre pour expérimenter toutes ces valeurs au travers des expériences plus ou moins agréables ou difficiles, jusqu'à ce que nous en comprenions l'importance. Ces choix sont fait avant nos départs pour une nouvelle vie de travail en fonction des mérites ou regrets de nos anciennes vies. C'est pourquoi, dans ta jeunesse, tu avais encore cette confiance en toi et en la réussite de tes promesses avant de partir. Il te restait
une sorte de mémoire que tu appelles aujourd'hui de l'instinct. Puis ta logique, tes obligations, la raison confrontée au lois de la physique humaine, ont eu raison de cette mémoire, mais jamais totalement, car vers à un certain Age, cette même logique nous pousse à comprendre le sens de notre vie et pour les plus sensibles, cette ouverture d'esprit nous permet de vivre des expériences que nous classons encore à ce jour pour des expériences de spirite.

Ce n'est pas facile, car l'attention que nous devons apporter à ces valeurs, une foi le principe identifié et connu, se fait seconde par seconde au début, dans nos moindres pensées, car c'est là que tout démarre. Puis une foi acquis, chacune de ces valeurs deviennent des modes de vie, nous préparant ainsi à la LIBERTE, à la félicite, que ce soit sur cette terre ou apres.

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Mar 26 Aoû 2014 22:25 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonjour Liloue,

Ces valeurs, une foi identifiées et expérimentées, peuvent toutefois être oubliées, l'isolement et La solitude face au mouvement indicible de la vie, nous fragilisent dans nos certitudes et nos acquis, nous poussant à faire face, seul sur une plage de sable, à l'immensité de l'océan des mystéres et de la connaissance.

Si nous égarerons le cap, nous ne pourrons pas garder longtemps le sens de ces valeurs.

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 03:33 
Bonsoir Xavier,

c'est une chance de lire ton msg ce soir car je t avoue que je ne venais pu trop, j y pensais

tu me trouble! car ces temps ci ont été un peu difficiles pour moi. et la... je te lis

oui je pense qu il est difficile de garder le cap parfois.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 11:02 
Guide de Bienvenue
Guide de Bienvenue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 23 Sep 2007 14:36
Messages: 6454
Localisation: Centre de l'Europe
Et pourtant tout est en nous: l'être humain a en lui une potentialité presque illimitée, bien souvent on recherche ce qu'on a naturellement en soi ailleurs, on accepte toutes sortes d'endoctrinements et d'erreurs. Faut vouloir changer, changer encore. Notre corps physique est souvent le réceptacle de tout le négatif, et parfois des maladies psycho-somatiques apparaissent: c'est un signal fort vis à vis de cette négativité ... la médecine tentera de soigner les effets mais jamais la cause, car la cause c'est à nous à la comprendre et à régler le problème ! Giemel

_________________
Image Image ImageImage


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 11:15 
Guide de Bienvenue
Guide de Bienvenue

Inscription: Sam 25 Nov 2006 12:27
Messages: 1475
Localisation: EMMERIN
Bonjour Giemel,

Simplement pour dire que je suis tout à fait d'accord avec toi.

Jean-Pierre


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 12:25 
Guide de Bienvenue
Guide de Bienvenue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 23 Sep 2007 14:36
Messages: 6454
Localisation: Centre de l'Europe
Un exemple: je me suis impliqué avec acharnement dans des enquêtes de recherches d'enfants et d'ados disparus et ce pendant presque deux ans: près de 300 recherches! Des tas de fois j'ai ressenti la mort, la panique, la souffrance et la détresse des disparus, un peu comme s'ils sautaient sur la séance de radiesthésie pour partager avec moi leur vécu tragique... une véritable transposition médiumnique ! Résultats: bons pour ces enquêtes et avancées pour les enquêteurs, les associations et les familles, certes. Mais moi... :roll: j'ai trinqué, absorbé tout cela comme une éponge, mes fonctions hépatiques étaient presque bloquées, un médecin qui ne comprenait pas la (vraie) cause me donnait encore 6 mois à vivre. J'étais couvert de psoriasis presque partout sur le corps (maladie psycho-somatique) j'ai TOUT arrêté, ces enquêtes je ne les fais plus, et je suis totalement guéri "comme par miracle"... tu sais je me disais souvent lors de ces recherches que je me sentais projeté au plus profond de la bassesse et de la médiocrité humaine... j'en suis totalement sorti heureusement. Bon WE à tous.

_________________
Image Image ImageImage


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 14:45 
merci beaucoup pour ton témoignage.

depuis quelques temps, je répète souvent à Dieu, que je comprend pas, la vie ici. j'ai l'impression desfois de perdre certaines notions, par rapport à l'amour surtout, l'amour de son prochain je veux dire. tout ca est compliqué ici, dans ce monde. je suis un peu paumée j'avoue.. mais je pense beaucoup, je cherche des réponses etc
peut on vraiment ici, est ce possible ? sans souffrance je veux dire
ca n'a peut etre pas de rapport avec le sujet pardon


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 14:48 
pardon je voulais dire peut on vraiment aimer ici, sans en souffrir un jour ?
je me demande tt ca


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une fois de l'autre coté
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2014 14:53 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3104
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonjour,

Merci pour ton témoignage Giemel, merci pour ta présence Jean-Pierre. Tu vois Liloue, ces soutiens sont le phare qui donne le cap. Quant un trois mâts quitte la terre vers l'horizon, peu importe l'inconnu, il aura toujours son anneau au port.

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 2   [ 22 messages ]
Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
twilightBB Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com