Nous sommes le Lun 22 Oct 2018 04:13


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 3 sur 4   [ 59 messages ]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Sep 2012 22:08 
Bonsoir à Tous,

Ce texte est marrant Xavier :wink:
et je vais avouer aussi, que je sourie souvent, lorsque je lis Giemel...une façon de s'exprimer si..."indélicate", venant d'un homme pourtant si attentionné envers nous...je trouve sa mignon... :wink:

Sinon, j'aurais une question...

Dans mon entourage, je connais deux personnes, qui suite à une séparation pour l'un, et une rencontre pour l'autre, on prit conscience qu'il n'étaient pas heureux dans leur vie actuelle, qu'ils avaient des besoins plus profond que ce que la société leur à impliqué, il recherche, leur bonheur. Je les vois évoluer, je les ai aidé grâce à ce que je sais. Ils ne connaisse pas le spiritisme, il n'y croient pas, il cherche juste à être heureux. Et ils avancent, ils se découvrent chaque jours ces temps ci.

Moi, je suis dans la même situation qu'eux, je veux être heureuse, selon moi même, je veux"vivre". Depuis ma prise de conscience, "de mon mal être".
Et quand je vois mon entourage avancé si bien, si vite, je me dis, "pourquoi je lutte tant?", je veux me sentir bien, avancer dans la vie avec "ma foi" en moi, en Dieu. j'aime se que je veux faire, j'ai même des projets d'orientation professionnel, car je n'en ai jamais vraimzent eu en fait...:roll: , j'ai envie de faire mes taches quotidienne avec en train, j'aime faire cela, m'occuper de mes enfants, de ma maison, des autres, j'ai envie "d'aimer vivre", mais je n'arrive pas à avoir plaisir lorsque je veux me lancer, je me sens plus en train de lutter pour agir, je lutte vraiment.
Lorsque je suis avec les autres, je suis moi même, je me sens bien, mais quand je suis seule, je suis perdue, je n'arrive pas à avancer. Ou je panique peut être?je ne sais pAs.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Sep 2012 22:13 
Et aussi...
est ce que tout le monde connais la crise existentiel?
les gens la vive t'il différament selon leur "être intérieur"?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Sep 2012 22:31 
en fait, j'ai beaucoup de mal à me lancer dans la societé, à faire toutes ses démarche inutiles que l'on nous demande, à "satisfaire" ces futilités...j'ai peur d'affronter ces gens, ce système, j'en ai toujours eu peur, je n'ai jamais travailler, j'ai essayé, mais j'étais mal...très mal, de laisser mes enfants, de ne pas vivre, j'avais l'impression de perdre mon temp.
Et devoir "obéir", faire face...à ce quotidient, "me prend la tête", et j'ai l'impression de ne pas avancer à cause de ma peur de tout ces obligations...parfois, je n'arrive même pas à faire des démarches qui pourtant me demande 5 minute de mon temp, comme un appel ou rédiger une lettre...bref, j'ai vraiment du mal à être comme tout le monde, vivre sans se demander tout sa...C'est quand même incroyable...non?
Je me prend trop la tête croyez vous?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Sep 2012 22:52 
et aussi...
Faut il vraiment passer par la souffrance, pour "être en paix avec soi même", lors de la seconde naissance?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Sep 2012 23:17 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonsoir Liloue,

Oui, chacun connait une crise existentielle plus ou moins forte selon son contexte. Pour toi, cela est normal de te sentir fragile. Tu viens de prendre ton envol par ta seule décision de quitter ton mari. Etre adulte c'est cela: décider d'être libre de décider, sans filet, sans personne, alor les pas que nous faisons sont moins rapides, plus prudents. Il ne faut pas se comparer à une autre personne, car seul sa propre expérience compte et comme celle- ci se batise aux travers les coups que nous prendrons dans la vie, on veut forcement limiter la casse. Ceci dit la recherche du bonheur et ambiguë dans cette quête. Je m'explique: un divorce est une expérience qui traumatise fait perdre la foi en l'autre, en soi même. Beaucoup de femmes n'ont pas le courrage de décider de partir, même si elles n'ont rien prévue pour ce
nouvel avenir. Seule la perspective d'etre plus heureuse les poussent à franchir le pas dans cet inconnu effrayant. Et bien bravo, félicitations pour
cette claque qui est un vrai bonheur de succé et un signe évident de force personnelle profonde. Après comment faire et c'est ce qui te manque, avoir la vraie foi. Savoir que ton ange dégrouille avec toi et l'appeler aussi souvent que possible jusqu'à ce qu'il devienne un vrai guide, un vrai compagnon. Tu peux tout lui demander, sans reverse, sans limite, seule ton imagination mettra fin à tes demandes. Sans humour mais en vérité, il est la force qui te manque et qui peut etre en toi. Voila, rêves de beaux projets, rêves de grandes réalisations à ton sujet, de succès, de bonheurs de bien êtres, de richesses, de bonne santé, de joies toute la journée, chaque foi que tu te couches demandes au seigneur de te donner tout cela et tu l'auras. Car demandes et on te donnera, frappes et on t'ouvira. Amen.

Amicalement,

Xavier- Gabriel :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 29 Sep 2012 01:19 
Bonsoir,

merci Xavier, tu m'as ouvert les yeux...j'ai besoin de la "vraie foi", j'ai besoin de "l'adopter". Je ne m'en rendais pas compte, mais depuis tout ce temp, c'est cela qu'il me manque.
J'ai commencé à "pratiqué" le spiritisme à 12 ans, dans le respect, avec une amie, les esprits avaient beau nous dire que Dieu existait et nous aimait, je ne prenais pas forcement le temp de me poser la question. Je me souvient, lorsque j'ai eu 16 ou 17 ans, je me suis posée cette question, j'ai voulu y répondre, comme si on me le demandait, j'ai beaucoup réfléchis à ce qu'il fallait "être" lorsque l'on "croyais vraiment" en Dieu, et je me suis découragée, prétextant que je voulais être libre de mes actions...faire ma vie par moi même, sans "règle de vie", j'ai arreté spiritisme et etc... Mais j'ai en fait lutté pendant des années à cause de ce choix, et c'est bien des années plus tard que je m'en rend compte. Je n'ai pas voulu avoir la foi, alors qu'au font, mes fameuses "règle de vie", celles avec lesquelles je veux être en paix depuis tant d'année, sont les même que Dieu, et je ne m'en rendais même pas compte, mais "il faut" avoir la foi pour être en paix avec moi même, pour "être" ce que j'aime, pour être heureuse.

Je dois avouer, et cela peut paraître bizar... mais la seule chose que je demande à Dieu depuis que je l'aime, c'est d'être heureuse, je ne demande que cela. Je n'ai pas "d'ambition humaine", de rêve materiel, partir en vacance, le lux, la richesse...etc je veux juste vive avec se que j'ai chaque jour, ce que Dieu veut me donné et être heureuse comme cela, c'est vraiment "sa" qui me rend heureuse, ne pas avoir plus que ce j'ai besoin, que ce que je mérite et donner quand j'ai trop, c'est le bonheur pour moi, et c'est mon rêve d'acquérir cela. On me dis parfois que je suis bien spéciale...par exemple, la propriété d'une maison me paraît bien prétencieu quand je vois que pour cela, il faut "acheter" sa propre mère, la terre n'est pas à vendre selon moi...je sais, c'est idiot, mais voila, je pense que nous pourrions tout de même trouver une entente, plutôt que d'acheter la Terre...les hommes qui font cela croit ils qu'elle leur appartient? Enfin bon voila, je n'ai aucune "ambition humaine", celle que j'ai sont "invisible"...lol cela peut paraître triste peut être, ou mes rêves matériel viendront plus tard..je ne sais pas encore.

En tout cas merci.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 29 Sep 2012 01:58 
Et je vais avouer, que j'avais un rêve avant,aujourd'hui, j'ai la chance de vivre dans le "contexte" que je souhaitais pour moi, alors que je n'en avais pas fait la demande à Dieu, le "hasard", m'à donner ce "contexte", dont je rêvais avant, une maison(en location...lol), avec un jardin pour mon potager, pour mes enfant, à la campagne, au calme...c'étais mon rêve et il y a tout juste un an et demi, un peu avant ma "crise", j'ai obtenu cela, sans le demander à Dieu, je n'osais pas demander "le materiel", je ne lui en parlais donc pas, je ne visais même pas mon rêve, je vivais avec se que j'avais. Et cela m'est en fait tombé dans les bras, par une facilité et un hasard mistérieux, car ma "situation personnelle" du moment, ne s'y prêtait pourtant pas du tout.
Voila, c'était mon rêve...et il s'est réalisé...je vis dans ma petite campagne, au calme, je vis comme je le souhaitais "en secret"...


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 29 Sep 2012 02:05 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonsoir Liloue,

L'abondance, je vais te parler de ce qu'une maman aimante veux pour ses enfants, c'est l'abondance, tout ce qu'il y'a de mieux pour leur éducation, de sain pour leur nourriture, de chaud pour se vêtir l'hiver, d'amour et de sourir pour son épanouissement et son confort intellectuel. Et bien tu voix, j'ai vu ce matin une connaissance de travail, dure homme d'affaire et manager averti d'une équipe de 25 salaries dont il avait la responsabilité tous les mois d'assurer les salaires et les charges, depuis plus de vingt ans.

Je l'ai initié peu à peu à la spiritualité, puis il est devenu un ami personnel. J'étais le seul à l'inviter au restaurant quand il fut licencie en tant qu'associé de sa boite, il frisait la dépression nerveuse, m'avait-il avoué par la suite et
mon soutient lui avait fait le plus grand bien. Je lk avait dit que la vie avait encore pleines de surprises et de joies à nous offrir, dont celui d'avoir des petits enfants et que cela serait ce jour là, comme une renaissance de la vie. Et bien, ce matin je l'ai vu au paradis quand il tenait à bout de bras son petit fils de 2 mois et demi pour lui apprendre à sourir de ses plus belles dents. Oui, il lui apprenait à sourir, car du fond de son coeur, il sait que c'est la chose la plus importante, sourire, être heureux avec les siens, donner de la joie et de l'amour.

Alors, quand tu vois que des hommes d'affaires endurcis, savent que donner l'essentiel, c'est l'abondance de sourires, pour une foison de joie, penses tu que si tu demandes à Dieu, ou à ton ange, ils ne le savent pas et n'ont pas les moyens de te combler au centuple. Demandes, je te dis, demandes et tu soulèveras des montagnes...

Amicalement,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Sep 2012 22:08 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D


http://www.youtube.com/watch?v=Igt5Q-_R ... ata_player


12 ans, ma mère chantait. Ils ont dit qu'elle était folle. Ils l'ont enfermée en maison psychiatrique en quartier de haute sécurité. Une autre femme est entrée, plus forte, avec quatre nouveaux frères. Ils nous ont tout prit, nous n'avions plus de vêtement, plus à manger, plus de maman. Je suis devenu un révolté, je frappais, je battais, avec mon frère nous attaquions tous les quartiers, toutes les bandes jusque trente à quarante gas, nous frappions, nous battions, on s'était fait une bonne réputation, les imbattables à battre. Chaque jour, de nouveaux deffis, chaque jour de nouveaux combat, toujours
plus vieux, plus forts, ils étaient. Puis on fut écrasé, trop nombreux, trop lâches pour se battre à la loyale, les temps avaient changés. Il fallait sortir maman, j'avais 18 ans, j'avais le droit...

Merci mémé de nous avoir accompagnée, de nous avoir nourrie, de nous avoir vêtie, de nous avoir comblés, de t'être saignée pour nous à l'âge ou la retraite devait te soulager de ton arthrose, de tes années de travail qui t'ont permis d'élever 12 enfants. Merci d'ertre morte pour nous, dans la sueur, dans la souffrance, dans l'humilité, dans la charité. J'avais oublié de te le dire Grand-Mère, merci de nous avoir aimée. Merci aussi à pépé de nous avoir accepté. Merci et que les anges du ciel, ordonnent l'exemple sur ta bonté, ta générosité, ta spiritualité, Germaine Celina Vanderhagen Capenole...

Je t'aime Mémé,

Bisous,

Xavier-Gabriel :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Sep 2012 22:45 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D



http://www.youtube.com/watch?v=orDR4JA9 ... ata_player


Je sais...

Je sais que sans toi, et toit, sans elle et ailes...

Je sais...

Les ailes, nos elles, nos voix, vos voie...

Je sais...

Elles n'existeraient pas, s'abstenir d'aimer, comme un ciel sans foi.

Ça je le sais...

:D :D :D :D :D :D :D :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Sep 2012 23:15 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

Je sais...

A vingt cinq ans, je ne t'avais pas compris,

Je sais...

Tu es parti,

Ça je le savais...

Je sais...

Il m'a fallut 30 années, pour m'excuser,

Je sais...

Je t'avais jugé,

Je sais...

Excuses Papa, je t'aime.

http://www.youtube.com/watch?v=x8l43czQ ... ata_player

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Sep 2012 23:27 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

Si tu n'avais, si je n'avais pas chercher à savoir,

Si je ne t'avais pas battu, si je ne t'avais pas frappé,

Tu n'aurais pas voulu voir, qui de nous serais le fer,

Si je ne t'avais qu'aimé, nous aurions pu être fiers,

De vivre sans enfer, se battre sans espoir,

De nous aimer, mon frère...je t'aime aussi.

http://www.youtube.com/watch?v=FPI_t9WD ... ata_player

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Sep 2012 23:30 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

A vous, mes soeurs...



http://www.youtube.com/watch?v=CaS1E-NV ... ata_player

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Oct 2012 00:07 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3079
Localisation: Aix en Provence
:D

J'avais envie de pleurer, ce soir,

J'avais envie d'être aimé.

Je vous demande pardon, de respirer,

J'avais envie de vivre, je devais prier, l'espoir,

De pouvoir finir, de vouloir unir, comme un livre,

Je devais broyer, ce noir, commandes ivre,

J'ai envie de boire, comme une éonisme,

Mes peurs de vous lasser...

Amitiés.


http://www.youtube.com/watch?v=6uXei215 ... ata_player :D :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Oct 2012 14:26 
Bonjour,

Xavier, tu as vécu ton enfance dans la douleur, l'absence d'une mère est irremplaçable, lorsque l'on à la bénédiction d'avoir une Mémé aussi généreuse que la tienne, nous sommes sauvé, (j'embrasse la mienne au passage...:wink:), la tienne devait avoir du coeur, et devait être d'Amour, comme la mienne, qui me donnera à jamais, tout comme pour toi aussi j'imagine, un sentiment d'amour, cette sensation que j'ai dans mon coeur lorsque je pense a l'amour, à la foi, j'ai le même sentiment lorsque je pense à Elle. Elles sont à l'image de l'Amour de Dieu.(selon moi...)

Et au passage...je remercie ta Grand Mère du fond de mon coeur, pour l'enfant qu'elle à élevé, par ce qu'aujourd'hui, je lis un homme qui se rappel d'Elle, comme de l'amour de sa vie, un homme qui "sait" se qu'est l'Amour. Et cela, grâce a elle, au sentiment qu'elle te donnera à jamais dans ton coeur.

Quand à moi, je prie Dieu, pour avoir la foi, je lui demande de me l'accorder. Du fond de mon coeur... :wink: et j'avance.

Merci beaucoup


Haut
  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 3 sur 4   [ 59 messages ]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
twilightBB Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com