Nous sommes le Mer 20 Mar 2019 20:12


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 1   [ 3 messages ]
Auteur Message
 Sujet du message: des sentiments d'éternité ...
MessagePosté: Mer 20 Jan 2016 01:51 
Lumière du Forum
Lumière du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 16 Avr 2008 15:20
Messages: 955
Localisation: Ile de France
bonsoir
je voudrais si vous le voulez bien vous faire partager quelques paroles d'expérienceurs
comme ils se dénomment ceux qui ont eu la chance de passer un jour de l'autre côté du voile
et qui sont revenus avec des témoignages pour certains d'une profondeur et d'une beauté inégalés
qui nous font entrevoir à travers eux ,une parcelle de la lumière de dieu,et tant d'amour merveilleux

1) emi d'un musulman 2015 accident de voiture

« Un exemple du passage en revue de ma vie se situe lorsque j’étais petit. Nous voyagions en voiture et nous-nous étions arrêtés en route. Il y avait une rivière à proximité de la route, on m’a demandé d’y aller et de ramener de l’eau dans un seau. Je suis allé remplir le seau, mais au retour, je me suis rendu compte qu’il était trop lourd pour moi. J’ai décidé de vider un peu d’eau afin de l’alléger. Au lieu de vider l’eau sur place, j’ai remarqué un arbre isolé sur un terrain desséché. J’ai fait l’effort de dévier de ma route vers cet arbre et j’ai versé de l’eau à son pied. J’ai même attendu quelques secondes afin de m’assurer que l’eau imprègne le sol et soit absorbée. En revoyant ma vie, j’ai bénéficié d’un tonnerre d’applaudissements et d’une expression de joie incroyables pour cette simple action. C’était comme si tous les esprits de l’univers étaient remplis de joie par cet acte humble, comme s’ils me disaient qu’ils étaient fiers de moi. Cette modeste action apparaissait comme l’une des meilleures choses que j’aie faites dans ma vie ! C’était étrange pour moi, car je ne pensais pas que ce petit acte représentait grand-chose, je croyais avoir accompli des faits beaucoup plus grands et plus importants. On m’a toutefois montré que mon action avait une très grande valeur car j’avais agi purement de cœur, sans l’ombre d’une attente à mon propre profit. »'

je mettrais d'autres témoignages au gré de mes lectures
amitié

_________________
Aujourd'hui, je n'attend rien de toi -
Je voudrais seulement que la vie te soit douce
et que tu ne meures jamais - c. Bobin -


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: des sentiments d'éternité ...
MessagePosté: Mer 20 Jan 2016 08:30 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3131
Localisation: Aix en Provence
:D

Bonjour Petit Prince,

En effet, quel beau témoignage de simplicité.

Amitiés,

Xavier :D

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: des sentiments d'éternité ...
MessagePosté: Jeu 21 Jan 2016 22:58 
Lumière du Forum
Lumière du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 16 Avr 2008 15:20
Messages: 955
Localisation: Ile de France
bonsoir gabriel, merci pour ton passage j'espère que tu vas bien :)

je vous poste cette EMI exceptionnelle de cathleen C à lire absolument
pour les enseignements sur la création,le choix des ''portes " la renaissance
a nouveau dans le sein d'une femme ce qui confirme la doctrine de kardec


Désignant un homme au loin, elles m’ont dit que je devais « Lui » parler. Je me suis immédiatement retrouvée en Sa présence et nous avons parlé longuement. Je n’entendais pas Sa voix, mais Ses pensées étaient instantanément transférées dans ma conscience et vice-versa. Je me souviens de Lui avoir demandé comment j’étais arrivée là. Il m’a dit qu’Il m’avait créée, que c’était Sa volonté que je sois là avec Lui. Je Lui ai dit que cet endroit était bien trop merveilleux, je savais n’avoir jamais accompli quoi que ce soit dans ma vie pour mériter d’être dans cet endroit magnifique avec Lui. Une fois de plus, Il m’a dit qu’Il avait créé mon esprit au commencement et qu’Il avait toujours désiré que je sois là avec Lui ! J’ai insisté en disant que je ne méritais pas Son amour, que je pensais ne pas devoir être là. Il s’est mis à répondre à des questions pour moi. Il m’a fait comprendre qu’Il m’avait créée et qu’Il m’aimait énormément. Mon esprit a été traversé par le Sien accompagné de Son amour incroyable. J’ai fini par réaliser que l’amour de mon Créateur, dont je venais juste de faire l’expérience, était différent de toutes les sortes d’amour que j’avais connus sur terre, même celui de ma grand-mère qui m’aimait beaucoup. L’amour de celle-ci ne pouvait se comparer à celui que mon Père venait de me révéler. Je savais qu’Il possédait la réponse à toutes les questions, j’ai donc commencé à Lui poser les questions qui m’avaient le plus intriguée. Pourquoi le mal existe-t-il ? Il a répondu : « Parce que le bien existe. ». Je lui ai demandé comment qui que ce soit, étant donné ce que nous sommes, pouvait être autorisé à exister dans la demeure de Dieu. Il m’a fait comprendre qu’il connaissait tout de moi, que j’étais ce que j’étais parce que Lui-même m’avait conçue pour être exactement, précisément qui j’étais, quoi que j’aie pu être, je demeurais Sa création, Son enfant et Il m’aimait tant. Il m’a demandé si j’avais réalisé que j’étais morte. J’ai répondu : « Eh bien, oui, j’imagine que je sais que je suis morte. ». Je Lui ai demandé : « Dis-moi s’il Te plaît : quand nous, tes enfants, venons à exister, vivons-nous juste une seule fois ou vivons-nous encore et encore ? ». Il a répliqué : « C’est ainsi… », Il m’a amenée à l’entrée d’un corridor. Nous avons regardé à l’intérieur de ce long couloir, il s’y trouvait des millions et des millions de portes. Il m’a informée qu’il s’agissait des nombreux choix à ma disposition, que ces options constituaient la réponse même à ma question. La décision était MIENNE. Il m’a fait comprendre que je pouvais choisir de rester là où j’étais, que je pouvais décider de marcher le long de ce corridor et sélectionner une sortie. Il m’a prévenue que choisir une porte signifierait sortir du paradis, que je naîtrais à nouveau du sein d’une femme quelque part sur terre. Je lui ai demandé : « Mais comment saurais-je quelle porte choisir ? » Sa réponse fut simplement que la sortie que j’allais sélectionner constituerait mon choix. Il ne pouvait révéler ce à quoi cette vie allait ressembler. Cela serait un mystère.

Je lui ai demandé : « Sommes nous OBLIGES de choisir une sortie et de vivre encore et encore ? », ce qui en soi aurait signifié l’enfer pour moi, en effet la majeure partie mon vécu était très triste et affligeant. Il m’a révélé que certaines personnes choisissaient de repartir encore et encore. Il ne souhaitait pas qu’elles le fassent. Il voulait qu’elles restent avec Lui, cependant Il comprenait mes sentiments. Il m’a expliqué que lorsque nous choisissons de Le quitter, Il efface tout souvenir de nos vies antérieures parce qu’il ne veut pas que nous soyons affligés. Il souhaite que la vie soit une bonne chose pour chacun de nous. Il a ensuite retracé tous mes choix et m’a imprégnée de Son amour à nouveau. Il a ensuite demandé : « Pourquoi voudrais-tu me quitter maintenant ? ». Je ne me souviens pas d’avoir répondu. Il a demandé : « Maintenant, que penses-tu du fait d’être morte ? ». J’ai répondu que cela ne me préoccupait pas vraiment, mon seul regret consistait toutefois à ne pas avoir eu l’opportunité de dire au revoir à mes parents.

L’instant suivant, j’ai pris conscience, étonnamment, remarquablement, singulièrement, d’être à nouveau dans mon ancien corps, sans réaliser que j’avais pris cette décision. J’ai choisi de quitter mon Père céleste, à l’acceptation totale, aimant toute chose, afin de revenir et de dire au revoir à mes parents. Mon Dieu, qu’avais-je abandonné ? J’ai tellement été horrifiée, désemparée déprimée, c’est au-delà de toute description. Mais j’étais à nouveau ici, de retour en ce monde. J’ai CHOISI la vie que j’avais tracée pour moi-même. C’est exactement ce que j’ai eu : dire au revoir à mes parents. Et cette histoire se déroule bien ainsi. Mon père est mort il y a quatre ans. Je suis toujours en train de dire au revoir à ma mère.

_________________
Aujourd'hui, je n'attend rien de toi -
Je voudrais seulement que la vie te soit douce
et que tu ne meures jamais - c. Bobin -


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 1   [ 3 messages ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
twilightBB Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com