Nous sommes le Mar 15 Juin 2021 22:20


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 1   [ 11 messages ]
Auteur Message
 Sujet du message: grognements inexpliqués
MessagePosté: Ven 22 Mar 2013 22:35 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
Bonsoir!

oui, voila encore une expériences que j'ai vécu, mais je vous assure que je ne suis pas une affabulatrice ;)
Donc, c'était durant les vacances de noèl il y a de cela trois maintenant, aussi j'avais déjas la vingtaine, je sais que je n'ai pas halluciné, surtout plusieurs nuit de suite!
Je dormais dans ma chambre chez mes parents. Un simple plancher en agloméré de bois (je sais pas comment ça s'apelle, les plaque constituée de plein de sorte d'échardes de bois) me sépare du grenier. J'ai déjas entendu des bruits de pas, mais etant donné que j'ai déja vu un pendu dans le grenier, c'est assez bénin à coté^^
Bref, la nuit dont je veux vous parler, j'était couchée et je me réveille car il y a un bruit incongru, assez fort. C'était entre le ronflement et le grognement. Ronflement car c'était régulier comme une respiration, mais ça ne donner pas du tout l'impression de quelque chose endormi, mais qui grogne. J'ai écouté pendant longtemps pour déterminer d'ou cela venais, et j'était sure que c'était du grenier, juste au dessus de ma chambre. Le lendemain j'en parle à mes parents, et ma mère me dit ce doit être un oiseau de nuit venu a ta fenêtre. Bon j'y crois pas trop mais bref. La nuit suivante rebolote, et ça se coupe parfois dans la nuit, puis me réveille plus tard en recommancant un moment. (je précise que c'est une maison basique, sans VMC ou truc électrique du genre, ni une maison ancienne avec le grenier accésible aux animaux). J'en reaprle à ma ère, lui disant que c'est bien trop fort pour être dehors ou même un oiseau, même enorme. Et puis ça grogne pas les oiseaux. Elle me soutient que ce doit être une chouette (merci mais je sais reconaitre une chouette ,enfin....). Du coup je vais voir dehors auprés de ma fenètre, si il y as des déjection d'oiseaux (normalement oui si il reste là plusieurs heures) et bien sure il n'y a rien. Pareil au grenier. Troisième nuit, même topo, en plus on s'en des modulation, parfois plus fort, plus "enervé". Du coup je dit à ma mère que ce n'est vraiment pas possible, elle ça la fait rire. Nuit suivante, ça me réveille, puis amplifie de plus en plus jusqu'a devenir assourdissant réellement, et cela trés rapidement. J'apelle ma mère pour qu'elle viennent (elle dort déjas, il est dans les une heure du mat) et je suis obligée d'hurler tellement c'est assourdissant. Soudain la porte de ma chambre s'ouvre, et le son AUSSI TOT stop.... C'était mon pére qui m'avait entendu appelé depuis le salon (c'est dire si je crié!). Il me dit "qu'est ce qu'il y a?" mais vu que tout avez arrété, je lui ai dit "non rien désolé, je voulais montrer un truc à maman, je lui dirais demain, t'inquiéte". Il a refermé la porte, et a peine quelques instant aprés ça a repris mais moins fort, même moins fort sue les autres soir, et j'y ai clairement compris "je suis toujours là" et mauvais. J'ai pensé que je voulais que ça parte, qu'ici c'était chez moi et je n'accepté personnes d'autres, en un dialogue intérieur. Et ça ne l'a jamais refait. Des idées sur une explication? Ca vous ait déjas arrivé? :)


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 00:23 
Lumière du Forum
Lumière du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 21 Nov 2011 14:31
Messages: 695
Personnellement non mais ma meilleure amie avait l'habitude de rester dormir chez nous (enfin je voulais dire chez mes parents lorsqu'on était plus jeune) parce qu'on sortait et rentrait tard. Elle m'avait raconté qu'elle n'arrivait pas à dormir parce qu'elle sentait un souffle sur son visage et qu'elle entendait une forte respiration à l'époque j'en souriais mais aujourd'hui?????

Je pense que tu as bien fait de lui demander de partir même intérieurement et je pense que la meilleure des solutions reste la prière.

_________________
Le hasard n'existe pas!


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 00:34 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
ouai, un soufle ça doit bien être horrible ça quand même. Quand j'entend du bruit à chaque fois je fonce ouvrir les portes et chercher ces quoi où qui, parce que j'aime pas me faire peur pour rien (ou casi rien) et puis j'aime pas qu'on se croit tous permit chez moi ;)
En plus, cette "chose" était pas là avant, et je la sentais quand même hostile à moi, alors j'avais que ça à faire. Mais je me demande bien ce que ça pouvais être. Ca me rapelle la "chose" aussi la nuit il y a déja plus longtemps, qui grognait contre moi, mais là je la voyais (j'en avais déja parlé dans un autre post).


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 00:38 
Lumière du Forum
Lumière du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 21 Nov 2011 14:31
Messages: 695
Tu dois être vraiment sensible pour vivre tout çà!!!

_________________
Le hasard n'existe pas!


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 00:49 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
haha, ou alors j'ai pas de chance! ;)
oui je crois que j'ai une empathie, comme des fois il m'arrive de ressentir une douleur ou tristesse qui n'est pas la mienne, je suis dans la rue par exemple, et j'ai les larme sau yeux d'un coup avec un sentiment fugace de désespoir. Une fois aussi je suis allée dans un cimetierre militaire du débarquement, mais j'ai du partir, j'en avais les larmes aux yeux direct et je me sentais abandonnée ou un truc du genre. Du coup je ne suis pas retournée dans un autre, trop de douleur rassemblée en un lieu.
Ca fait un peu délicate petite jeune fille tous ça, pourtant ce n'est pas le cas! (enfin je suis pas un bonhomme non plus)


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 02:41 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 24 Aoû 2008 11:48
Messages: 3253
Localisation: Aix en Provence
:D Bonsoir,

je crois que bonhomme ou pas, cela ne change rien. Il m'est arrivé, il y a deux jour à peine, un phénomène étrange ou une horrible histoire me direz vous peut être après qui ressemble un peu à tes contacts. Je ne voulais pas en parler, mais au diable le ridicule, cela aussi est très troublant.

J'avais besoin de prier d'une façon plus forte que d'habitude et je me suis accoudé sur mon bureau la tête dans les poings en invoquant mon ange gardien de sa protection. J'ai très vite senti une chaleur réconfortante suivi d'un bien être carressant qui me soulagea. Dans mon lit, un sommeil léger commença à me bercer et je sentis le long de mes jambes, d'autres jambes m'enlaçaient. Je passa ma main dessus pour sentir leur contact, croyant que c'était celles de mon épouse et à ma grande surprise, celles- ci étaient poilues. Je me leva d'un bon pour allumer la lumière, la chose s'était agripper
à moi en califourchon, les deux jambes autour du ventre et les bras autour de mon coup et de ma poitrine. j'accionnais l'interrupteur, ce dernier ne fonctionnait pas, la lumière restait fermée, je décidait d'allumer celle du couloir, rien, rien ne fonctionnait. Qui est tu? Lui demandais- je. Toujours agrippé a moi, son poid léger et sa petite taille me faisaient pensser à un adolescent. Qui est tu? J'attrappais ses deux molets par derrière avec mes mains pour le faire décoller de mon corp et à ma grande surprise, je sentis des longs poiles soyeux que je pouvais prendre à pleines mains, mais si fins et si solides qu'ils ne me permirent pas de leur agripper. Mes doigts glissaient en les tirant. Mais qui et tu ? Je me dirigea vers la salle de bain pour voire dans le miroir son reflet. L'interrupteur ne fonctionnait pas non plus. Essayant de l'attraper dans le dos et par la tête, mes mains glissaient aussi sur ce poil de velour. Devant le miroir, je ne distinguais pas son visage, bien que j'avais l'impression de le connaitre, il me ressemblait, ses traits ressemblaient à ceux
de mon petit frère. Je le noma par son nom...C'est toi? C'est toi? Puis la lumière s'alluma et je me retrouvais dans mon lit, il venait de partir, j'avais froid et me demandais si ma prière n'avait pas était trop forte, laissant ouverte des portes ou attirant des esprits en recherche de chaleur ou de réconfort.

Je fus troublé, par ce phénomène, c'est la première foi que cela m'arrivait.

Je me demande si le fait d'approfondir nos connaissances dans ce domaine et d'en appréhender de mieux en mieux les contours, nous rendrait pas plus sensible à ce genre d'experience?

Amicalement,

Xavier :o

_________________
Nous cherchons à aimer et être aimé, comme nous avons besoin de respirer pour vivre.


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 13:08 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
Pfiuuuu, pries pas trop fort maintenant alors, tu n'auras plus de nuit reposante sinon. Ca m'arrive je reste pas calme, je crois que je prend le premier truc à porter de main pour lui taper sur le crâne. Et du coup en fait c'était une sorte de rêve où s'est invité un esprit "malheureux"?


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 14:44 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 27 Nov 2012 02:10
Messages: 128
Localisation: Marseille
Salut Ambroisine,

Il devait y avoir effectivement quelque chose / quelqu'un / une entité puisque une fois que tu lui as demandé d'arrêter et de partir cela ne te la plus refait.
Vers mi-février j'ai également eu une expérience qui pourrait s'apparenter à la tienne. J'avais du emmagasiner de mauvaises énergies car j'étais très stressé. Le soir quand j'étais seul sur mon pc car je travaillais sur un gros rapport, j'entendais comme des respirations dans mes haut-parleurs (ils n'en font jamais) je pensais qu'ils étaient en train de rendre l'âme :) donc je n'y ai pas fait plus attention que ça. Mais le soir, je dormais très mal, j'étais agitée, je faisais des rêves bizarres. Un soir, avant de m'endormir, j'ai eu des images, comme des scènes de film des truc comics, je sentais que ça ne venait pas de ma propre imagination comme cela peut arriver au moment où s'endort et surtout ça m'empêchait de m'endormir. J'étais comme parasité, mais je n'ai pas senti d'hostilité. Du coup, j'ai fait comme toi, j'ai parlé dans ma tête en disant un truc du genre "Je suis fatigué, j'ai besoin de me reposer, j'ai un gros travail a terminer et je ne pourrais pas le faire correctement si je ne dors pas. Les images que tu me montres sont très rigolote mais il faut vraiment que je me repose" Et il m'a montré une image de quelqu'un qui sourit en faisant un geste de la main comme un dessin animé et j'ai pu dormi. Je pense qu'il voulait peut-être me remonté le moral, me faire rire mais du coup ça m'empêchait de me reposer lol. Pour l'instant, je n'ai plus était "parasité" :)

Du coup, je pense que notre état d'esprit du moment influence grandement nos ressentis et peut être même le type d'entités qui nous entourent. Mais bon, j'ai pas trop d'expérience par rapport à ça, d'autres auront peut-être de meilleurs "explications"


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Sam 23 Mar 2013 22:28 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
Merci pour ton explication :)
j'ai pas souvenir qu'à ce moment j'avais un problème particulier ou autre, surtout que comme je l'ai dit c'était les vacances de noel, et j'aime les vacances, noel et les autres fêtes que nous avons durant cette période chez moi. :) En plus du coup j'était plus avec mon père et même si la campagne c'est pas super drole, j'était toujours trés heureuse de le retrouver. Peut être une entité qui souhaité prendre ma place? ^^


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Dim 24 Mar 2013 00:25 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 27 Nov 2012 02:10
Messages: 128
Localisation: Marseille
Prendre ta place? comment ça?


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: grognements inexpliqués
MessagePosté: Dim 24 Mar 2013 14:09 
Membre Actif
Membre Actif

Inscription: Mar 1 Mai 2012 12:09
Messages: 87
et bien il n'y a que moi qui l'entendais, et il semblait hostile vers moi, peut être que le grenier ne lui plaisait pas et qu'il aurait préféré ma chambre. Sinon je vois vraiment pas ce qu'il voulait^^


Haut
 Profil Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 1   [ 11 messages ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
twilightBB Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com